Se protéger du pistage (pour les utilisateurs expérimentés)

Ce dossier n'est plus mis à jour et peut être obsolète.

Ce dossier fait suite à Se protéger du pistage, il le complète pour les utilisateurs expérimentés.

Certains logiciels présentés ici ne servent pas à proprement parlé à se protéger du pistage mais à préférer des alternatives libres.

Gestionnaires de version

Client

Serveur

Préférer l'auto-hébergement à GitHub :

Pastes

Préférer des alternatives à Pastebin :

Partage de code

Alternative à Codepen et JSFiddle :

Moteur de recherche

Messagerie

IDE

Alternatives aux logiciels de JetBrains :

Graphisme

Krita

: Krita, contrairement à Photoshop, est un logiciel plutôt orienté pour le dessin, et un peu moins pour le traitement et la retouche d'image. Cependant, il n'en reste pas moins puissant et est capable d'accomplir la plupart des tâches que l'on attend de ce genre de logiciel :

Contrairement à Photoshop, le logiciel est gratuit et sous licence libre (distribué sous licence GPL). De plus, le logiciel sait lire les fichiers au format « .psd », le format de Photoshop, ce qui est pratique dans le cas où vous devez lire ce format de fichier sans vouloir acheter Photoshop.

Aussi, son ouverture est assez rapide et le logiciel est très fluide une fois ouvert. Pour finir, le logiciel fonctionne sous GNU/Linux, macOS et Windows.

GIMP

: GIMP est l'alternative la plus connue à Photoshop. Il s'agit d'un logiciel libre très complet (distribué sous licence GPL) compatible GNU/Linux, macOS et Windows.

MyPaint

: MyPaint est purement orienté dans le dessin. Vous disposez d'un canevas infini sur lequel dessiner.

Il s'agit là aussi d'un logiciel libre (distribué sous licence GPL) compatible GNU/Linux, macOS et Windows.

Aseprite

: Aseprite est un logiciel de dessin spécialisé sur le pixel-art. Il s'agit d'un logiciel très complet qui fonctionne aussi bien sur GNU/Linux, macOS et Windows.

Aseprite est open source mais n'est pas distribué sous une licence libre.

Inkscape

: Inkscape n'est pas à proprement parler une alternative à Photoshop, mais plutôt à Illustrator, de la même suite, Adobe. Cependant, comme il peut remplacer Photoshop dans certaines situations, comme le vectoriel, ce pour quoi le logiciel est fait, il peut être présenté comme alternative.

Il s'agit là aussi d'un logiciel libre (distribué sous licence GPL) compatible GNU/Linux, macOS et Windows.

G'MIC

: G'MIC n'est pas une alternative à Photoshop, mais il s'agit d'un outil que peut le remplacer pour la retouche. En effet, il s'agit d'une extension utilisable de différentes manières, notamment par la ligne de commande, sur GIMP et sur Krita. Une fois installé, vous disposez de très nombreux filtres qui peuvent être très pratique.

Il s'agit d'un logiciel libre publié sous licence CeCILL (compatible GPL).

Paint.NET

: Paint.NET est un logiciel de dessin très léger, très rapide à démarrer et rapide au fonctionnement. Il dispose d'assez peu de fonctionnalités mais convient parfaitement pour retailler une image ou la retoucher un peu. Le logiciel dispose tout de même d'extensions pour le compléter.

Le logiciel n'est cependant compatible que pour Windows et ne se trouve pas sous une licence libre et n'est pas open source.

PSDETCH : PSDETCH n'est pas une alternative à Photoshop, mais plutôt un outil en ligne très pratique, qui permet de lire les fichiers « .psd » de Photoshop. Il ne s'agit cependant pas d'un logiciel libre ou open source.

Tutoriels

Alternative à OpenClassrooms :

Modélisation

Alternative aux logiciels de modélisation :

Autohébergement

Google Drive appartenant à Google et OneDrive à Microsoft, voici quelques alternatives libres/open source :

Cozy : Ensemble d'applications web que vous pouvez utiliser pour stocker des fichiers, avoir un agenda, suivre vos comptes, etc. Il s'agit d'un service qu'il faut héberger sur votre serveur. L'utilisation est plutôt tournée vers le mono-utilisateur.

YunoHost : Système d'exploitation basé sur Debian qui intègre des applications (par ex. Roundcube, Wallabag, Kanboard, Tiny Tiny RSS...). Le système d'exploitation vous permet donc de ne pas avoir à vous soucier de toute la partie administration et de n'avoir qu'à installer et configurer simplement les applications, tout en centralisant le processus d'identification entre les différents services.

Cloudron : Le fonctionnement est très proche de YunoHost, excepté qu'il s'agit ici d'un paquet à installer sur votre serveur plutôt qu'un serveur à part entière.


Nextcloud : Application à installer sur votre serveur pour bénéficier d'un espace de stockage avec un accès web. Il dispose aussi d'un calendrier, d'une gestion des contacts et il est possible d'étendre le tout avec des applications tierces. Il s'agit, initialement, d'un fork de ownCloud.

ownCloud : Le fonctionnement est identique à Nextcloud.

Pydio : Le principe semble similaire à Nextcloud et ownCloud, mais plus orienté pour les entreprises.

Seafile: : -

Écrans

Alternative à f.lux :

Plateforme de don récurrent

Alternative à Patreon et Tipeee :

Agrégation de contenu

DNS

Article en rapport : https://medium.com/@nykolas.z/dns-resolvers-performance-compared-cloudflare-x-google-x-quad9-x-opendns-149e803734e5

CAD

Pour aller plus loin

Et ainsi de suite

Comme toujours, il est impossible d'être exhaustif.